Tout savoir sur la pompe à chaleur

Si la pompe à chaleur ou PAC fait l’objet d’un véritable référendum au sein des utilisateurs, c’est surtout parce qu’elle permet de faire des économies en réduisant la consommation d’électricité. Ce type de chauffage est aussi l’un des plus respectueux de l’environnement du marché puisqu’il puise son énergie dans le sol, l’air ou l’eau. Voici l’essentiel de ce que vous devez savoir sur cet appareil.

Fonctionnement d’une PAC (pompe à chaleur)

Avant de se lancer dans l’installation pompe a chaleur, il est important de comprendre son fonctionnement. À titre indicatif, ce mode de chauffage prélève des calories énergétiques dans le milieu naturel (sol, air, eau), le chauffe et le restitue à la maison ou au système d’eau chaude sanitaire. Pour ce faire, le dispositif de chauffage est équipé de différents éléments qui émettent de l’énergie pour élever la température afin de créer le chauffage. Mais cet appareil de chauffage peut être performant ou non, tout dépend du type de pompe à chaleur dont vous disposez. À noter que les pompes à chaleur (PAC) sont essentiellement regroupées en trois familles :

  • PAC air : elles tirent la chaleur dans l’air ambiant ;
  • PAC géothermiques : elles tirent la chaleur dans la terre ;
  • PAC hydrothermales : elles tirent la chaleur dans les nappes phréatiques.

Quelles étapes sont nécessaires pour installer une pompe à chaleur ?

Devant la variété des modèles et des technologies disponibles, vous comprendrez facilement qu’il n’est pas possible d’installer tous les types de pompes à chaleur dans votre maison. Afin de trouver l’installation qui vous avantage le plus et qui pourra répondre à vos besoins, il est essentiel de faire une étude de faisabilité. Cela devrait vous aider à définir la taille, l’endroit parfait pour vos équipements, ainsi que la puissance de votre future PAC, en fonction du nombre de mètres carrés que vous envisagez de chauffer.

Une pompe à chaleur, qu’elle soit sous-dimensionnée ou encore surdimensionnée, peut, à tout moment, affecter les économies d’énergie que votre installation devrait normalement vous apporter. Pour réaliser cette évaluation initiale, faites appel à un expert certifié. Il est la seule personne capable d’effectuer une étude thermique bien précise de votre habitation. Pour qu’une PAC soit économiquement attractive sur une longue période, il est parfois important d’envisager l’isolation en même temps que l’installation.

Quel type de pompe doit-on choisir ?

La réponse dépendra de vos besoins et aussi des limitations techniques imposées par votre maison. Généralement, les pompes à chaleur air sont le plus installé, en partie parce qu’elles sont moins chères que les deux autres types, et aussi parce qu’elles sont plus simples à installer. Cependant, elles sont meilleures si vous vivez dans une région tempérée avec des hivers doux. Quant aux pompes à chaleur géothermiques, elles ont des limitations plus techniques, car elles nécessitent l’installation de capteurs horizontaux ou verticaux en sous-sol. Dans les deux cas, une grande superficie de terrain est requise. Enfin, les pompes à chaleur hydrothermales conviennent principalement aux propriétaires disposant de ressources en eau suffisantes (forages, nappe phréatique, etc.) sur le terrain.

 

Back To Top