Tout savoir sur la photographie d’art

Aujourd’hui, on est constamment entouré de photographes. Que ce soit sur des produits que nous achetons, dans les magazines que nous lisons, sur les écrans que nous regardons, les images sont partout. On les croise par centaines tout au long de la journée, souvent sans trop y prêter attention.

Définition

Pendant longtemps, la photographie a été un outil pratique utilisé par des peintres pour montrer leurs œuvres. Celle-ci permettait une démocratisation d’un portrait et au fil des années, a permis de saisir l’instant. Certains artistes utilisent ce nouveau moyen de création pour produire des œuvres photographiquement artistiques. Ce qui lui donne plusieurs avantages par rapport à la peinture ou à la sculpture. D’autant plus qu’elle reste rapide à obtenir et confère un résultat très présentable. En comparaison avec une peinture qui peut résulter d’une scène totalement fantasmée, la photographie va donc capter l’instant tel qu’il est. Mais il a fallu longtemps à la photographie pour être reconnue comme expression artistique. En effet, on lui a continuellement reproché sa qualité de reproductibilité qui permet à partir d’un seul cliché d’obtenir un nombre quasi illimité de copies presque identiques.  Au début, certains décrivaient même la photo comme étant une simple action mécanique et qui n’a pas sa place dans la société des beaux-arts.

La photographie et l’art

Pour Robert Demachy, qui incite les photographes à retoucher les photos lors du développement pour leur conférer ainsi une touche humaine et manuelle, la photographie a droit à une part d’œuvre d’art puisque c’est une création d’un humain avec sa vision, sa touche personnelle, son cadrage sélectif. Cette proposition de retouche systématique des photographies suscite encore de nos jours de nombreux débats. Cependant, la place de la photographie dans le monde de l’art ne fait plus aucun doute. De multiples festivals sont d’ailleurs organisés partout dans le monde, mais aussi des salons. Dans l’Hexagone, on dénombre près d’un millier de galeries proposant à la vente des photographies d’art. Mais pour arriver à cette consécration, une photographie doit obligatoirement être numérotée, signée par l’auteur dans la limite de 30 exemplaires maximum. Selon le code des impôts, en dehors de ces règles, une photo ne peut être considérée comme une œuvre d’art. Souvent, les artistes préfèrent limiter encore plus le nombre de tirages dans le but de proposer une rareté de leur production aux acquéreurs de l’œuvre. Plus une œuvre sera recherchée et en édition limitée, et plus la valeur de celle-ci pourra devenir importante au fil du temps. Cependant, cette réglementation de limite au tirage n’a pas toujours existé. En effet, avant 1974, les tirages d’art étaient rarement numérotés. Il était alors plus difficile d’évaluer leur rareté. C’est le cas notamment d’X-PLORAR qui dispose de nombreuses œuvres à la fois unique et très artistique. Cette entreprise spécialisée dans la photographie d’art immortalise la beauté de la nature via des clichés époustouflants.

Il faut donc retenir qu’une photo d’art doit vous être vendue signée et numérotée par les artistes au dos ou dans la marge de l’œuvre, accompagnée d’un certificat. Ce dernier devra suivre l’œuvre pour attester de son authenticité.

Back To Top