Sarah Vaughan et les vinyles 

Surnommée  The Divine, Sarah Vaughan est considérée comme l’une des plus belles voix du jazz.

Sarah Vaughan

Qui est Sarah Vaughan ?

Biographie

Elle est d’une famille très religieuse et mélomane, Sarah prend des leçons de piano et de chant, deux disciplines qu’elle pratique régulièrement au sein de l’Église baptiste de sa ville natale. En 1943, âgée de 19 ans et encouragée par son entourage, elle se présente au concours pour amateurs de l’Apollo de Harlem et remporte le premier prix, interprétant Body and soul devant Ella Fitzgerald – son modèle – qui la félicite et lui prodigue plusieurs conseils.

Remarquée par Billy Eckstine, elle est engagée par l’orchestre d’Earl Hines qui compte également pour membres Charlie Parker et Dizzy Gillespie.

Albums

Le grand public la découvre avec le titre It’s Magic puis The Lord’s Prayer et What a Difference a Day Makes. En 1949, elle signe chez le label Columbia après avoir été nommée meilleure chanteuse de l’année. Sarah Vaughan enchaîne alors les séances d’enregistrement, alternant entre jazz et répertoire plus commercial. Parmi ses accompagnateurs se succèderont Miles Davis, Jimmy Jones, Roy Haynes, Clifford Brown…

Après une dépression nerveuse, elle signe chez Mercury et enregistre l’album Swingin’ Easy ainsi qu’une version de Lullaby of Birdland qui reste une référence encore aujourd’hui. Jusqu’au milieu des années 60, Sarah Vaughan multiplie les succès avec des albums comme Great Songs from Hit Shows, Gershwin, Song Book, Sassy Swings the Tivoli, ce dernier battant tous les records de ventes.

Quelques dates

1943 : remporte le concours Apollo Amateur Night Contest, à tout juste 19 ans. 1946 : épouse le trompettiste George Treadwell. 1954 : enregistre une version de Lullaby of Birdland avec le sextette de Clifford Brown. 1971 : performance scénique et vocale au Monterey Jazz Festival (Californie). 1982 : enregistre Crazy And Mixed Up, album intimiste et plus personnel qu’elle produit en intégralité.

Sarah Vaughan est une référence dans le domaine du jazz.

Prix et talent

Quelques résumés sur ses chansons, ses prix et ses talents.

Les 10 titres

Lullaby Of Birdland. Misty. The man I love. Fever. My funny Valentine. Shadow of your smile. I Can’t Give You Anything But Love. Whatever Lola Wants. Over the rainbow. My favorite things.

Prix

Des nombreux prix lui ont été attribués, on peut citer un Emmy Award en 1981 (pour son hommage à George Gershwin), le Grammy Award de la meilleure chanteuse de jazz en 1983 (album Gershwin Live), et un Grammy award récompensant l’ensemble de sa carrière (Lifetime Achievement Award) en 1989. Une étoile portant son nom a également été ajoutée en 1985 au célèbre Hollywood Walk of Fame, et en 1988, elle entre dans le sacro-saint American Jazz Hall of Fame.

Talents

Ses talents les plus remarqués sont l’inventivité harmonique et l’improvisation. Elle est l’une des premières chanteuses à intégrer le phrasé Be Bop dans ses chansons. Elle est également experte du scat (technique d’improvisation vocale par onomatopées).

Body and Soul, corps et âme, elle était l’incarnation même de la beauté.  Sassy  ou  The Divine One , Sarah Vaughan ne pouvait qu’être une déesse, une fascinante icône sur laquelle le temps n’a pas de prise. 

 

Back To Top