t

2575 articles libres de droit

Contenulibre.com , la ressource gratuite pour les textes de vos blogs, sites webs et newsletters !

C'est aussi la plateforme de diffusion idéale pour accroître votre réputation !

de l'importane de calculer le taux de cortisol dans l'organisme si vous pensez être victime d'épuisement personnel.

par christian bock
Visioné: 2338 fois depuis le 07 Décembre 2011 / Longeur: 362 mots

Évaluez cet article
 

Nombre de votes: 1

Cote:

Les chercheurs, dans le cadre d'une étude sur l'épuisement professionnel, ont trouvé le moyen de calculer le taux du cortisol présent dans votre organisme, sur base de votre salive.

Cette étude avait été présentée devant l'organisme l'Organisation International du Travail.

Les responsables des ressources humaines étaient particulièrement heureux de cette découverte.

Dans de mêmes conditions de travail stressantes, la quantité de cortisol sécrétée va varier d'une personne à l'autre.

Les sociétés envisageaient enfin de trouver des alternatives en ce qui concerne l'organisation du travail en améliorant les conditions de travail, de façon à mieux gérer les problèmes d'épuisement professionnel (le burn-out).

En bref, arriver enfin à ce que les travailleurs ne se retrouvent pas confrontés à des situations où leur organisme est biologiquement incapable de répondre à une quelconque sollicitation.

Ce phénomène, qui n'étaient pas toujours bien diagnostiqué, est de plus en plus fréquent à l'heure actuelle (10% dans les pays industrialisés).

L'étude à eu un tel succès que des kits de calcul de votre taux de cortisol via votre salive sont désormais disponibles sur le marché.

Mais,l'essentiel, c'est que les scientifiques ont constaté que si vous souffrez d'épuisement professionnel on vous soignera généralement avec des antidépresseurs qui ont pour effet de diminuer le taux de cortisol.

Or les niveaux de cortisol sont souvent élevés chez les personnes qui souffrent de dépression, et souvent bas en cas d'épuisement professionnel.

Donc en prescrivant des antidépresseurs aux victimes de burn-out, on fait une erreur thérapeutique puisque l'on provoque une diminution de leur taux de cortisol alors qu'il est déjà bas!

En matière de santé mentale et physique, un dérèglement du niveau de cortisol est toujours nocif.

Toute l'importance est donc dans le diagnostic, d'où le côté révolutionnaire des résultat de cette étude.

D'autres développement scientifiques sont venus se juxtaposer à cette méthode.

Mais il reste un problème étique.

Du côté syndical, on y voit plutôt une menace aux droits des travailleurs.

Cela s'explique par la peur que de mauvais résultats nuisent à l'engagement d'un candidat potentiel ou soient utilisés pour défavoriser ceux qui auraient des antécédents de maladies liées au stress.

Ces inquiétudes sont légitimes.

la question reste posée de savoir quelle utilisation les sociétés feront de ces tests lorsqu'ils seront généralisés.

Christian Bock.

Bonjour, je m'appelle Christian Bock, du blog
http://www.solutionstress.com .
Après un grave accident de voiture en 2006, qui m'a rendu invalide, j'ai été amené à m'intéresser aux phénomènes liés au stress, après avoir fait une grosse dépression, consécutive aux conséquences de l'accident.
J'espère donc vous revoir sur mon blog www.solutionstress.com. Que tout aille bien pour vous.
Christian Bock.

Source: http://www.contenulibre.com/78-gestion_du_stress

Cet article est "libre de droit" : Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site ou dans votre publication à condition de suivre les 'Termes et conditions' de ContenuLibre.

Copiez collez ci-dessous pour inclure dans votre site :

© ContenuLibre.com, site du groupe e-Genèse Inc.
3436 Avenue de l'Hotel de ville, Montréal, (Québec), H2X3B4, Canada