t

2575 articles libres de droit

Contenulibre.com , la ressource gratuite pour les textes de vos blogs, sites webs et newsletters !

C'est aussi la plateforme de diffusion idéale pour accroître votre réputation !

Mon chien a peur. Que puis-je faire ?

par Eric Le Berre
Visioné: 2271 fois depuis le 19 Avril 2010 / Longeur: 361 mots

Évaluez cet article
 

Nombre de votes: 1

Cote:

L'éducation peut contribuer à stabiliser le chien d'une façon générale et à augmenter ses capacités de contrôle en particulier.
Souvent, il s'agit de chiens qui n'arrivent pas à trouver leur place vis à vis de tout ce qui se passe en général. L'expérience prouve qu'un chien peut essayer de fuir face à un événement et changer radicalement de comportement après qu'il a été remis à sa place en prenant le temps de le contrôler.

On amène le chien à se poser en lui délimitant clairement sa place, de façon extrêmement calme, avec des gestes très posés. Le chien peut trembler comme une feuille morte, il ne faut pas trop se soucier de ça; le principal, au début, est qu'il se pose sans jamais être contraint de force. Par ailleurs, face à l'objet de la peur, il faut toujours attendre le retour au calme du chien avant de passer à autre chose (de continuer la promenade par exemple). Mais il ne faut jamais perdre de vue que très souvent il y a un problème général d'instabilité émotionnelle; c'est pourquoi il ne faut pas renforcer les comportements émotionnels, quels qu'ils soient, mais au contraire renforcer l'apaisement et l'attente calme avant de faire quoique ce soit (ne pas confondre excitation et exercices physiques).

Dans le cas de peur, votre chien ne vous entend plus et reste absorbé par l'objet de sa peur. Plus le temps passera et plus vous structurerez la sortie. Plus vous serez perçu comme le conducteur et plus le chien sera réceptif à ce que vous lui dites. Mais il faut de la patience. Si vous êtes obligé de le tirer (ce qui n'est jamais la solution), faites-le en marquant des petits arrêts. Pour le reste, structurez la promenade en la ponctuant dès le départ, ou au cours d'exercices en terrain neutre, de postures assises, de temps d'attente, de signaux d'appel pour repartir, etc… Plus vous aurez ritualisé un certain nombre de choses, plus vous aurez installé des conditionnements qui serviront dans un deuxième temps à contribuer au contrôle de la peur…

Sorti de l'école vétérinaire d'Alfort en 1979, le docteur LE BERRE TRANCART s'est consacré aux animaux de compagnie après avoir exercé plusieurs années en clientèle rurale en centre Bretagne.
En 1988, il développe dans son mémoire de fin d'études d'acupuncture une approche inédite des troubles du comportement du chien selon le concept holistique de la Médecine Traditionnelle Chinoise.
A partir de là, il construit sa propre théorie de l'éducation canine en la confrontant à sa pratique quotidienne et à tout ce qui se fait par ailleurs.

Évitant les pièges de prêter au chien des sentiments usités, écartant au fil du temps la relation dualiste dominant-dominé, il essaie sans relâche de comprendre la signification profonde du comportement.
Auteur de deux ouvrages (1996, 2004), de nombreux articles (1997-2000), intervenant dans un forum d'éducation canine fort de 1000 membres en quelques mois (2006-2007), intervenant pour la formation diplômante des éducateurs de clubs canins depuis 1996, il consulte en cabinet pour, entre autres, corriger les comportements indésirables sans médication.

www.chien-sympa.com

Source: http://www.contenulibre.com/131-chiens

Cet article est "libre de droit" : Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site ou dans votre publication à condition de suivre les 'Termes et conditions' de ContenuLibre.

Copiez collez ci-dessous pour inclure dans votre site :

© ContenuLibre.com, site du groupe e-Genèse Inc.
3436 Avenue de l'Hotel de ville, Montréal, (Québec), H2X3B4, Canada