t

2577 articles libres de droit

Contenulibre.com , la ressource gratuite pour les textes de vos blogs, sites webs et newsletters !

C'est aussi la plateforme de diffusion idéale pour accroître votre réputation !

USA: Reprise des injections létales

par céline schmink
Visioné: 2545 fois depuis le 30 Mai 2008 / Longeur: 598 mots

Évaluez cet article
 

Nombre de votes: 1

Cote:

Le 16 avril dernier, la Cour Suprême fédérale des Etats-Unis a reconnu l'injection létale comme méthode d'exécution des condamnés à la peine de mort. Après 6 mois d'arrêt de ce procédé, suite à la requête de Baze C. Rees, un condamné du Kentucky qui s'opposait à recevoir l'injection, la reprise est effective malgré l'établissement récent d'un moratoire sur les exécutions et la tendance abolitionniste de nombreux états, tel le New Jersey. Avec 42 exécutés en 2007, les Etats-Unis arrivent désormais en tête de liste des pays ayant le plus fréquemment recours à la peine de mort, avec la Chine, l'Iran et devant des pays comme l'Irak ou la Libye. Le 8ème amendement de la Constitution américaine, qui précise que des châtiments cruels ne peuvent être infligés à l'homme, est-il alors bafoué, en même temps que l'article 5 de la déclaration universelle des droits de l'homme, qui interdit les traitements cruels, inhumains ou dégradants ?
A l'ACAT on dénonce un bal masqué où les juges, prisonniers de leurs décisions passées en matière de peine de mort, ont plus tenu à respecter une jurisprudence imposée au fil des ans, qu'à réellement juger du caractère constitutionnel ou pas des injections mortelles… Bernadette Forhan, responsable du service « Peine de mort dans le monde » de l'ACAT explique : « Dans tout le pays, ils utilisent l'injection létale, exception faite du Nebraska qui a la chaise électrique, un moyen d'exécution déclaré anticonstitutionnel donc inutilisable. Cet état n'a plus les moyens d'exécuter qui que ce soit et nous nous en réjouissons ».

Exécutions ratées

A l'heure actuelle, trois substances sont utilisées pour donner la mort au condamné. Le thiopental de sodium qui l'endort, le bromure de pancuronium qui paralyse ses muscles et provoque l'arrêt respiratoire - une phase destinée à éviter les mouvements pour ne pas choquer les observateurs - et le chlorure de potassium qui provoque l'arrêt cardiaque. Face à la complexité du processus, de nombreuses exécutions seraient ratées. «Un homme a mis 1h30 à mourir dans l'Ohio » explique la spécialiste de l'ACAT. « Le problème c'est que la plupart du temps les condamnés ne sont pas bien endormis. Selon le serment d'Hippocrate, aucun médecin ne peut faire ce type d'injection. Ce sont donc des gardiens de prison rapidement formés qui posent les cathéters... ». Elle précise que le second produit est actuellement interdit pour l'euthanasie en usage vétérinaire… Ces éléments qui concourent tous à décréter la peine de mort par injection anticonstitutionnelle ont-ils été ignorés lors des dernières tractations de la Cour Suprême ? Bernadette Forhan clarifie: « L'avis américain fait plus de 95 pages dans lesquelles il faut trouver des failles. Il faut le lire en entier pour saisir l'enjeu des divergences des juges » et redoute que l'on se contente, à l'avenir, de simplement changer les produits pour donner un aspect plus constitutionnel à la chose…

Loi du Talion

Si de plus en plus de pays sont favorables à un moratoire, l'Europe reste le continent abolitionniste par excellence et conforte le reste du monde dans l'idée que la criminalité n'est pas moins importante dans les pays qui utilisent la peine de mort. Côté Eglise, la déclaration du CECEF, en 2006, exhortait les chrétiens du monde entier à « redoubler de vigilance face à la tentation de revenir en arrière », argument que l'ACAT ne manque pas de rappeler: « En plus de la Cour suprême, nous nous heurtons au problème des communautés fondamentalistes du sud des USA qui appliquent la loi du Talion. Ils ont oublié que les chrétiens sont avant tout des disciples du Christ pratiquant le pardon…».

Auteur de nouvelles, rédactrice et journaliste pigiste spécialisée en cultures et religions, Céline Schmink travaille pour de nombreuses publications locales et nationales. Retrouvez un aperçu de son travail sur le site http://www.hyssopcom.com. Book PDF disponible sur simple demande.

Source: http://www.contenulibre.com/25-actualite

Cet article est "libre de droit" : Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site ou dans votre publication à condition de suivre les 'Termes et conditions' de ContenuLibre.

Copiez collez ci-dessous pour inclure dans votre site :

© ContenuLibre.com, site du groupe e-Genèse Inc.
3436 Avenue de l'Hotel de ville, Montréal, (Québec), H2X3B4, Canada