Comment se masturber quand on est une femme ?

thumbnail

La masturbation féminine est un sujet encore tabou dans notre société. Si pour un homme il est très simple jouir, l’orgasme féminin peut être atteint de nombreuses façons. Voici plusieurs techniques pour vous masturber : des plus simples aux plus originales.

Les basiques : se doigter

C’est généralement la première forme de masturbation à laquelle s’adonnent les femmes. C’est simple, rapide et efficace. Il suffit de s’allonger sur son lit, de mettre un peu de musique ou tout du moins de vous mettre dans sa bulle. Allez-y doucement, ne forcez pas, laissez votre vagin apprécier. Quand vous sentez que votre sexe s’ouvre, introduisez le deuxième doigt. Commencez lentement, stimulez vous en vous doigtant toujours avec vos doigts relevées. Vous devriez commencez à sentir le désir qui sommeil en vous.

N’oubliez pas que sur un petit pourcentage de femmes, une masturbation bien fait peut vous amener jusqu’à l’éjaculation féminine car oui, une femme peut éjaculer ! On appelle cela une « femme fontaine ».

Besoin de profondeur ? Utilisez des objets !

Bien qu’il soit simple d’utiliser ses doigts, il arrive qu’une routine s’installe et nous face perdre l’envie de jouir. Essayez donc d’insérer autre chose que vos doigts dans votre vulve !

Nous ne pouvons que vous recommander les sextoys comme les vibromasseurs rabbits. Vous en trouverez de très bons pour une cinquantaine d’euros sur internet ! Pour plus de plaisir, n’hésitez pas à prendre un sextoy qui stimule également votre clitoris. C’est un double plaisir absolu !

Pour plus d’information sur les sextoys (car il y en a de toutes les formes), n’hésitez pas à visiter le petit blog vibromasseur.shop : Maelle fait d’excellentes reviews sur les vibros !

La stimulation du clitoris manuellement

Idéal pour casser la routine, la stimulation du clitoris avec les mains. Placer vos doigts sur votre vagin et remontez environ 1.5 cm. N’hésitez pas à écarter vos lèvres pour le sentir. Avec la stimulation, elle gonfle un peu et devient plus facile à trouver.

Pour jouir avec son clitoris, vous devez être à l’aise, au calme et être confortable. Touchez directement votre clitoris donne parfois de gros frissons. Si c’est votre cas, touchez-le en gardant vos lèvres au-dessus. Vous pouvez humidifier vos doigts. Il existe également des huiles ou des lubrifiants dont je sais que certaines de mes amies apprécient. Cette technique est la plus facile à mettre en œuvre pour apprendre à jouer avec votre clitoris. Ensuite, développez d’autres techniques de masturbation féminine comme celles qui suivent.

Jouir avec un coussin

Un vrai kiff ! Posez vous sur votre lit et prenez votre coussin ou un traversin entre vos jambes. Prenez ce qu’il y a de plus doux ! Le coin de l’oreiller sur votre clitoris, vous allez grimper aux rideaux. En hiver, au chaud sous vos draps, le coussin entre vos cuisses, imaginez la scène… Observez vos fantasmes prendre vie…

Vous pouvez également monter dessus comme pour chevaucher votre amant. Le point clé de cette technique de masturbation féminine est de bien serrer le coussin entre vos cuisses pour gérer la vitesse de vos mouvements du bassin. Bien qu’il soit difficile d’aller jusqu’à l’orgasme, l’excitation est intense ! Avouez, vous ne voyez plus de la même façon votre parure de lit ?

Le fameux pommeau de douche…

Gros orgasmes en vus ! C’est une des techniques qui font fantasmer toutes les femmes ! Le pommeau de douche est une technique redoutable et accessible pour se masturber. La stimulation est alors clitoridienne et non vaginale, même si certaines femmes très aventureuses se demande comment un pommeau peut entrer dans leur vagin !

A noter que la pénétration n’est pas du tout l’objectif ! Ce permet de jouir, c’est le jet ou les jets du pommeau venant masser votre clitoris. Lavez-vous comme à votre habitude, assurez-vous de ne pas avoir trop froid puis positionner votre pommeau au niveau de votre clitoris. Dirigez le flux sur votre clitoris. Faites des mouvements circulaires, comme s’il s’agissait de vos doigts. Accélérez, ralentissez, varier les intensités : vous n’aurez pas de mal à attendre de puissants orgasmes.

Bien que l’eau chaude soit plus agréable, veillez à conserver une température acceptable, même si l’excitation est intense ! Limitez donc la chaleur sous peine que cela ne finisse par vous brûler. Avec l’excitation se faisant de plus en plus présente, vous ne le sentirez pas sur le coup, mais quelques minutes plus tard, vous pleurerez. Utilisez donc une chaleur tiède ou légèrement chaude.

C’est une des meilleures techniques de masturbation féminine avec les vibromasseurs ! Cette technique de masturbation est plus intense que le coussin, et plus puissante que les doigts. De manière générale, l’eau est toujours un facteur qui marche pour jouir… Essayez donc dans votre bain !

 

Back To Top